Bâtir une : société inclusive

C’est la société dans son ensemble qui doit être accueillante, solidaire, bref « inclusive » vis-à-vis des personnes en situation de handicap cognitif.

Notre Engagement

Bâtir une société inclusive

La maladie d’Alzheimer et les maladies apparentées, grands défis du 21e siècle, requièrent de faire évoluer la société. Cela suppose d’agir de sorte que les personnes en difficulté cognitive ne soient pas reléguées dans l’ombre ou stigmatisées, mais incluses, respectées et qu’elles se sentent partie prenante d’une société bienveillante.

85 % des Français souhaitent vieillir à domicile
Source IFOP, 2019

Changeons notre regard sur la maladie

Les personnes ayant la maladie d’Alzheimer ou une maladie apparentée, tout comme les professionnels qui les accompagnent et les institutions qui les accueillent, sont trop souvent stigmatisées. Il importe d’interpeller le grand public, d’informer les jeunes générations et de « démystifier » la maladie.


Mobilisons les acteurs de proximité

 Pour que les personnes malades vivent plus longtemps à domicile et soient encouragées dans l’exercice de leur citoyenneté, sensibilisons et formons les acteurs de proximité aux troubles cognitifs (commerces et services, transports, loisirs, etc.).


Adaptons l’organisation du travail et le cadre légal

Dans un futur proche, une proportion croissante de personnes en âge de travailler risque d’être concernée par la maladie d’Alzheimer ou une maladie apparentée. Il convient de créer un monde professionnel accueillant et de réfléchir à l’évolution du cadre légal.


Développons de nouvelles formes d’habitat intermédiaire

Le traditionnel modèle de l’EHPAD n’est pas toujours le chaleureux lieu de vie souhaité tandis que le maintien à domicile s’avère souvent peu adapté pour les personnes en grande fragilité. Les habitats inclusifs sont les solutions alternatives de demain.


Entendons davantage la parole individuelle et collective des personnes en difficulté cognitive

Trop souvent, la parole des personnes malades est dévaluée ou disqualifiée. Or, pour une société véritablement inclusive à laquelle nous aspirons tous, les personnes malades, les premières concernées et premières expertes de ce qu’elles vivent, doivent s’exprimer librement.

Les initiatives « Bâtir une société inclusive »

La police municipale de Versailles sensibilisée à la maladie d’Alzheimer et aux troubles cognitifs

Améliorer l’inclusion des personnes malades suppose de former les professionnels intervenant dans la vie de la cité. Les policiers municipaux sont régulièrement en contact direct avec des personnes malades perdues ou désorientées sur la voirie. L’initiative développée à Versailles par la police municipale et le CCAS, consiste à former la police municipale aux troubles cognitifs […]

En savoir plus

Une bande dessinée pour apprendre à se connaître

À Mons-en-Barœul, la bibliothèque sensibilise les collégiens aux troubles cognitifs en leur faisant découvrir une bande dessinée : La Tête en l’Air. L’initiative est lauréate cette année du 1er prix « Pour une société inclusive et solidaire » de la Fondation Médéric Alzheimer en partenariat avec la Fondation de France. Ce prix encourage les initiatives de […]

En savoir plus

Des étudiants en audiovisuel réalisent des courts métrages de sensibilisation à la maladie d’Alzheimer

Que ressentent les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ? Comment les aidants familiaux vivent-ils au quotidien la prise en charge de leur proche malade ? Pour changer notre regard sur la maladie, combattre les préjugés qui pèsent sur les personnes malades et mettre en lumière le rôle et la place des aidants, trois groupes d’étudiants […]

En savoir plus

Une séance de cinéma sans stress avec Ciné-relax

Un accès aux salles difficile, des séances qui s’éternisent, une ambiance parfois anxiogène à cause de l’obscurité, une billetterie où il faut payer, des toilettes que l’on craint de ne pas trouver, sans mentionner le film que l’on a peur de ne pas comprendre… Pour beaucoup, le cinéma peut devenir un stress, un plaisir passé […]

En savoir plus

Des trajets solidaires avec Mon Copilote

Mon Copilote, entreprise sociale et solidaire, facilite les déplacements des personnes en situation de handicap et des personnes âgées. Par le biais de sa plateforme et/ou d’un accueil téléphonique, elle met en relation les accompagnateurs bénévoles (les copilotes) et les personnes qui ont besoin d’un accompagnement pour leurs déplacements (les pilotes). Les accompagnements se font […]

En savoir plus

COLINE : un collectif pour l’inclusion des personnes vivant avec une maladie neuro-évolutive

Association nationale qui coordonne le dispositif des Bistrot Mémoire, l’Union des Bistrot Mémoire accompagne son réseau à expérimenter localement des actions en faveur de l’inclusion sociale des personnes âgées désorientées atteintes de maladies neuro-évolutives. Elle plaide pour la construction d’une société bienveillante et ouverte où les différences sont prises en compte et peuvent devenir des […]

En savoir plus

Découvrez nos ressources

  • The Dragon Story, un film d’animation pour sensibiliser la jeunesse

    Les troubles cognitifs liés au vieillissement souffrent d’une image sociale négative. Pour que ces stéréotypes évoluent, il semble pertinent de concentrer les efforts sur les générations en devenir. En Angleterre, Jennifer Bute, diagnostiquée Alzheimer à l’âge de 63 ans, a fait le constat qu’il n’existait pas de support adapté pour expliquer la maladie aux enfants. […]

    En savoir plus
  • Pour une société inclusive

    Entre novembre 2017 et mai 2018, des consultants missionnés par la Fondation Médéric Alzheimer et la Fondation de France ont sillonné l’Europe à la rencontre d’acteurs de la société civile qui se mobilisent pour un environnement plus soutenant et accueillant envers les personnes vivant avec des troubles cognitifs liés à l’avancée en âge. Au total, […]

    En savoir plus
  • Adapter l’organisation du travail, l’habitat et le cadre légal

    Rendre la société plus inclusive vis-à-vis des personnes en difficulté cognitive et de leurs proches aidants, c’est aussi mieux adapter l’organisation du travail, l’habitat et le cadre légal à leurs besoins. Une proportion croissante de personnes en âge de travailler risque, demain, d’être atteinte de troubles cognitifs. Il faut donc créer un monde du travail […]

    En savoir plus
  • Bâtir une société sensibilisée, étayante et inclusive

    Le « phénomène Alzheimer » requiert, plus généralement, de faire évoluer la société. Cela suppose de faire en sorte que les personnes en difficulté cognitive ne soient pas reléguées dans l’ombre ou stigmatisées, mais incluses et respectées, et qu’elles puissent continuer à se sentir partie prenante de la société. Trois changements sont nécessaires pour parvenir […]

    En savoir plus
  • Garantir le respect des libertés et des droits fondamentaux

    Les personnes ayant des troubles cognitifs sont particulièrement vulnérables aux différentes formes de maltraitance, notamment financière. Trop souvent, des prérogatives leur sont retirées alors qu’elles pourraient encore les exercer et des restrictions abusives sont posées à leurs libertés d’action et de mouvement. Il importe de protéger les personnes ayant des troubles cognitifs, mais en restreignant […]

    En savoir plus
  • Précédemment
    Bâtir une société inclusive


    9 septembre 2019 Centre Universitaire Méditerranéen - Promenade des anglais

    PREMIÈRE RENCONTRE TERRITORIALE du collectif « Alzheimer ensemble »

    En savoir plus