Initiative

Des ateliers de Médiation Animale & Éveil Sensoriel pour accompagner et apaiser les personnes âgées vivant avec des troubles cognitifs

Sociologue qualifiée en éthologie, Delphine Descamps, intervenante et directrice de l’association Etho-Logis, conduit des ateliers de Médiation Animale & Éveil Sensoriel de type « Snoezelen » (MAES). Ces ateliers sont adaptés aux personnes ayant des troubles cognitifs liés à l’âge, leur bien-être étant l’objectif essentiel. Cette démarche innovante d’accompagnement s’inscrit dans une approche de prendre-soin, de bienveillance et de bien-traitance.

Chat, chien, lapin… Dans le cadre des ateliers MAES, les animaux médiateurs sont sélectionnés selon leur caractère, leur personnalité ainsi que leurs aptitudes au contact humain.

© Association Etho-Logis

Prendre soin par l’animal : reportage à l’EHPAD Les jardins de l’Alouette du CHU de Bordeaux

Déroulement type d’un atelier MAES dans le cadre du projet d’établissement et du projet de vie

La durée d’un atelier Médiation Animale & Éveil Sensoriel est en moyenne d’une demie heure. Il se déroule habituellement au sein d’un espace spécifique de style « Snoezelen » mais peut se décliner en visites en chambre.

Préparation de l’atelier

  • Réunion(s) d’information en présence de l’ensemble de l’encadrement au cours desquelles le fonctionnement de l’intervention est présenté en détail. Cela permet également de faire connaissance avec le personnel ainsi que les différentes activités déjà en place au sein de la structure susceptibles d’intégrer la présence animale.
  • Information sur le projet aux futurs bénéficiaires. Ils ont la possibilité de poser des questions à son sujet.
  • Élaboration d’un recueil des attentes, doutes, peurs et réticences. Recherche d’éventuelles phobies ou risques d’allergie.
  • Rédaction du projet adapté et personnalisé.

Réalisation de l’atelier

  • Mise en place et conduite des ateliers. Dans le respect mutuel, avec une posture de « savoir-être » et une recherche de bien-être de la (ou des) personne(s), aucune trame n’est prédéfinie : faire jouer, nourrir, caresser, brosser ou tout simplement observer l’animal et discuter à son sujet sont autant d’activités possibles mais jamais exigées ni imposées.

Analyse

  • Traitement des données comportementales obtenues par le biais des observations dans le but d’étudier les différents comportements de communication ainsi que les interactions à la fois intra et interspécifiques. Ces variables appartiennent à la communication verbale ou non-verbale ; cette dernière regroupant, entre autres, les postures, la gestuelle, les expressions faciales, l’occupation de l’espace et la délimitation des territoires. Ces informations permettent d’établir un éthogramme (répertoire comportemental).

Restitution

  • Remise au personnel professionnel lors des réunions de transmission d’équipes de comptes rendus des interventions ainsi que d’une synthèse récapitulative de l’ensemble des séances. Ils seront le point de départ d’échanges constructifs autour des progrès accomplis par les bénéficiaires ainsi que le maintien ou la réorientation des objectifs attendus.

Vous êtes un professionnel de l’accompagnement et souhaitez mettre en place des ateliers MAES ?
Pour toute demande d’information complémentaire, contactez l’association Etho-Logis.

Acteur impliqué

  • Delphine Descamps, intervenante et directrice de l’association Etho-Logis

Bénéfices (non exhaustifs) de l’initiative

Pour les personnes malades

  • Améliore l’estime de soi
  • Contribue à une baisse du sentiment de solitude et de possible isolement
  • Diminue le stress et l’anxiété
  • Facilite l’expression, la communication et le langage grâce au contact visuel, tactile et verbal avec l’animal
  • Favorise l’apaisement et la détente
  • Induit un sentiment d’utilité par rapport à l’animal
  • Maintient le consentement
  • Préserve l’autonomie
  • Stimule les capacités cognitives et les capacités psychomotrices